Le principe de l’ascenseur émotionnel, c’est qu’il y a des bas, mais aussi des hauts, histoire de compenser un peu. Et c’est pour ça qu’on aime le sport, et le basket en particulier, c’est pour vivre ces émotions fortes. Malheureusement, à l’heure actuelle, l’ascenseur émotionnel de la Roca Team est resté bloqué sur le mode « chute libre ». Comme dit le philosophe, jusqu’à l’atterrissage, tout va bien. Mais quand même. Difficile d’imaginer la moindre issue aussi positive que les saisons précédentes quand les signes ne nous renvoient qu’un vaste néant abyssal. Et encore, ce n’est pas comme si nos meilleurs joueurs en fin de contrat allaient renforcer notre principal concurrent…

Mais bon, voici pour résumer en deux-deux ce qui se passe du côté de la Roca Team :

Officiel :

  • DÉPART : Elmedin Kikanovic retourne en Turquie. Il n’aura joué que 2 rencontres avec Monaco. Cela faisait probablement partie du deal lors de son retour en mars. Kika-in, Kika-out, Kikanovic !
  • DÉPART : Paul Lacombe est donc retourné à l’ASVEL. Pour porter le maillot du club de son enfance, pour participer à l’Euroligue, pour jouer pour Tony Parker… Bref, la Roca Team n’avait pas armes pour retenir plus longtemps notre bronzé préféré.
  • DÉPART : Landing Sané a signé du côté d’Orléans. Il rejoint ses anciens potes de Levallois, dans un club où il aura un rôle nettement plus important que celui de souffre-douleur d’Obradovic. Tout bénéf pour lui donc.
  • DÉPART : S’en est pas vraiment un, puisqu’il était en fin de contrat. Mais Norris Cole ne sera lui non plus pas renouvelé, puisqu’il a signé pour deux ans en faveur de l’ASVEL, qui se constitue une armada d’un niveau rarement vue en Jeep Elite.

C’est chaud :

  • DÉPART : Yakuba Ouattara serait en partance pour Séville. La rumeur ne date pas d’hier, mais il semblerait que les Espagnols soient revenus à la charge. Pas de confirmation de nulle part, mais les sources des deux cotés semblent assez caliente.

Rumeur non démentie :

  • DÉPART : Anthony Clemmons est annoncé du côté de la Turquie, dans le même club qu’Elmedin Kikanovic. Là encore, s’il y a un américain à garder, ce n’est probablement pas lui.

Vous l’aurez remarqué, il n’y a que des annonces concernant de départ. C’est la triste réalité de ce que nous font subir les dirigeants monégasques à chaque intersaison. Mais là, on est clairement dans un level supérieur, puisque le « maintien de l’ossature » promis par les dirigeants ressemble de plus en plus à un écran de fumé jeté en l’air pour couvrir le départ de nos joueurs favoris. Pire,  alors que l’ensemble de nos concurrents se sont consolidés, voire renforcé, l’AS Monaco n’a RIEN annoncé du tout. Gênant, voire un peu inquiétant quant à l’état du « projet » monégasque.

Du coup, à l’heure actuelle, le roster des trois leaders de la saison passée est donc celui-là (spoiler : ça pique) :

ASVEL :

  • Meneur : Norris Cole, Antoine Diot, Matthew Strazel.
  • Arrière : Paul Lacombe, Rihards Lomazs.
  • Ailier : David Lighty, Charles Kahudi.
  • Ailier-fort : Livio Jean-Charles, Guerschon Yabusele, Amine Noua.
  • Pivot : Moustapha Fall, Ismaël Bako.
  • Coach : ?

JDA DIJON :

  • Meneur : David Holston, Axel Julien.
  • Arrière :
  • Ailier : Charles Galliou, Nicolas Dorez.
  • Ailier-fort : Hans Vanwij, Abdoulaye Loum.
  • Pivot : Alexandre Chassang, Jacques Alingué.
  • Coach : Laurent Legname

AS MONACO :

  • Meneur : Dee Bost, Rudy Demahis-Ballou, Melwin Pantzar.
  • Arrière :
  • Ailier :
  • Ailier-fort :
  • Pivot : Wilfried Yeguete.
  • Coach : Sasa Obradovic.

Source info : Be Basket