Châlons-Monaco : comme sous une douche de champagne

Défaits à Boulazac et au Mans, c’est avec le frein à main que la Roca Team arrive en champagne. Certes, les joueurs de maitre Obradovic se sont refait la cerise à domicile contre Rishon ou Nanterre, mais Châlons-Reims fait partie de ces équipes relativement pénibles à jouer, leur longue résistance face aux Villeurbannais récemment en atteste. C’est ainsi que la victoire acquise hier, en scorant une bonne centaine de points est excellente à prendre, même si tout n’a pas été parfait, loin de là, la Roca Team est clairement sur la bonne voie.

Le Live-tweet du match

Le résumé du match

Pour un résumé complet de la rencontre, cliquez sur le lien ci après : Châlons-Monaco : des bulles et du champagne !

Sinon, vous pouvez toujours regarder la vidéo de la LNB ci dessous.

Les notes, en bref…

L’homme du match : Norris Cole : notre côté puriste aimant les statistiques propres, la précision et le combat, a longuement fait pression pour que Will Yeguete prenne, à l’image de Paul Lacombe juste avant, un second MVP d’affilé. Car comme face à Nanterre, ce bon Wilfried a été excellent. Une machine à rebond, malgré la domination adverse, hyper efficace face au cercle, un nouveau quasi double double… Mais Norris Cole peut lui aussi se targuer d’un quasi double double, 22 points, 8 passes décisives, c’est assez fort pour le signaler. Surtout, c’est lui qui a porté l’équipe au plus fort de la tempête, à chaque fois que les champomistes pointaient le bout de leur nez pour prendre quelques longueurs d’avance. Sa vision du jeu fait du bien, sa confiance en lui aussi, et sa capacité à lire la défense pour la punir à la moindre faute est ultra précieuse. (Jo Passave Ducteil doit avoir les genoux et la hanche dans un sale état après trois face à face de suite avec « Chuck », synonyme de 6 points d’affilé)

Bref, une performance qui rassure les septiques au moment de son recrutement.

Le « chimichanga alerte » : Les coups de chaud successifs de nos joueurs : Fin du QT2 : alors que les champomistes passent devant pour la première fois du match, Norris Colle prend le ballon sous le bras, active le mode turbo, score 6 points d’affilés, et fait passer la Roca Team devant à la mi-temps. 3eQT, alors que les champomistes passent devant, et creusent l’écart, c’est Yakuba Ouattara (11 points en quelques minutes), puis Anthony Clemmons, qui permettent à la Roca Team de rester dans le match, puis d’égaliser au buzzer. Difficile de défendre dans ces cas-là, quand le danger peut venir de toute part (tout le monde a marqué ce soir), et quand n’importe quel joueur peut prendre feu à n’importe quel moment.

Bref, notre profondeur de banc risque vite de devenir un problème pour tout le monde si l’on continue à jouer collectif de la sorte.

Le « pas top » du jour Le trou d’air défensif entre le 2d et le 3e quart temps : Après un premier quart temps maitrisé, les monégasques ont sombré, notamment en défense. Si en attaque, avec + de 20 points scorés à chaque quart temps, on peut difficilement faire la fine bouche, défensivement, pas sûr que le second et surtout le QT3 soient au gout de Maitre Sasa. Car avec 30 points encaissés, on est passé pas loin de la correctionnelle. Heureusement, l’intensité défensive est montée d’un cran dans le money time, et les champomistes, peut être aussi à court d’idée et de jus, ont fini par s’éclater sur les récifs monégasques. On l’a déjà vu par le passé (contre Boulazac notamment), ce genre de performance n’est pas à répéter trop souvent, car si le dernier quart temps n’est pas parfait, c’est défaite assurée.

Bref, attention, des money time parfait comme ce soir, on ne va peut être pas pouvoir le répéter tous les soirs, allant ainsi au-devant de graves déconvenues.

Le chiffre à retenir : 19 – 3 : C’est le ratio passes décisives – balles perdues du match de ce soir. De loin, c’est le meilleur de la saison. Déjà 19 passes décisives, on est pas loin du record de la saison, qui est autour des 22. Quant à 3 balles perdues, c’est clairement le match le plus propre de la Roca Team cette saison. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons fustigé le trou d’air défensif, car offensivement, c’est le match le plus propre de la saison. Une dernière stat : 0, comme le nombre d’interceptions réalisées par les champomistes.

Bref, il fallait bien ça pour compenser l’ultra domination au rebond des locaux.

La citation du jour : L’analyse de Maitre Sasa après la victoire, nettement plus calme que quelques minutes plus tôt sur son banc…

« Châlons-Reims est capable de surprendre n’importe qui. Elle a joué un match compliqué lundi à Villeurbanne, nous avons mis la bonne énergie pour faire la différence dans le dernier quart-temps. C’est une victoire importante car nous sommes dans la bonne direction. »

La question du jour : Quel visage à Pau ? On le sait, la Roca Team cette saison possède nombre de visages. Entre la victoire de ce soir, et cette partition propre en attaque, le vaillant perdant à Bologne, l’équipe qui va exploser Limoges dans sa salle, qui massacre Patras à Gaston Médecin, ou qui est liquéfie à Rishon, ou au Mans, chaque rencontre apporte son lot de « surprises », bonnes ou mauvaises. Alors quel visage à Pau le weekend prochain, avant d’attaquer le rush de fin d’année ?

Bref, nous sommes convaincu qu’avec le temps, vu la qualité de l’effectif, les performances se stabilisent, et que la régularité soit désormais un maitre mot.

L’image du jour Après les péripéties de cette semaine, suite aux déclarations tapageuses et fort peu sympathiques de l’enfonceur de portes ouvertes d’RMC Sport, nous avons décidé de rendre hommage cette saison au « Dugarry » du basket français, à travers une série d’images mignonnes et gentillettes.

POB41tweet

On se retrouve très vite

N’hésitez pas à partager cet article à toutes ces personnes à qui vous voulez du bien, afin de leur montrer qu’en Principauté, les équipes professionnelles aux frontières du réel ont toujours la cote (enfin sauf quand elles jouent avec et comme des pieds) !

Et si vous voulez être vraiment au top de ce qui se fait de mieux sur les réseaux sociaux, followez (c’est comme ça qu’on dit dans le jargon) notre compte Twitter, ou notre compte Instagram, seuls endroits où vous trouverez toutes les infos trépidantes sur la Roca Team, et bien plus encore !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s