Ce soir s’est tenu le dernier match de préparation de notre chère Roca Team, contre les vils Manceaux. Sauf que l’on me souffle dans l’oreillette que ce n’était pas un match de préparation, mais le premier tour de la Coupe de France. Bon, OK, soit. Mais vous ne m’enlèverez pas de l’idée qu’une fois encore, l’organisation générale du basket part en saucisse. Un premier tour de CDF avant même le début de saison, alors que certains effectifs ne sont même pas encore au complet faute à la coupe du monde, c’est assez irrespectueux et pour les joueurs, et pour les fans. À l’heure où le président de la FFBB se plaint du manque de respect des médias envers le basket, il serait bon de commencer par respecter les gens lambdas en offrant un peu plus de simplicité et de lisibilité dans les différentes compétitions… Bref…

La semaine, en quelques tweets

Le match contre Le Mans, en direct live

La nalyse du stagiaire

Cette première victoire officielle de la saison s’est déroulée en 2 temps. Un début de rencontre tambour battant, en mode rouleau compresseur genre Team USA face à une équipe de Hobbit dont le plus grand, un certain Bandrobas Touque, dit « Taureau Mugissant », culmine à 1m 12 maximum… Bref, les Manceaux prennent la douche, incapable de résister à la puissance monégasque, et à l’adresse à 3 points des hommes de Maitre Saša (11/24 au final), nouvelle marque de fabrique de la maison. Un trou de 20 points est creusé très rapidement, et le premier quart-temps se clôture sur des bases NBA (15-35).
La seconde mi-temps sera fort bien maitrisée par la Roca Team. On aura le temps d’apprécier l’adresse longue distance de Ouattara, qui n’a rien perdu de sa superbe (meilleur marqueur final avec 21 points), bien imité par Dylan Ennis, qui en plus d’avoir un shoot solide, est quasiment inarrêtable en contrattaque. L’écart ne bouge pas à la mi-temps, mais on sent que les Manceaux se sont un peu remis de leur début de match dans les cordes. (35-55)
La pénultième période va voir les Monégasques contrôler tout d’abord, grâce à la puissance de Yeguete dans la raquette, et la belle adresse de Clemmons à mi-distance. Avant de plonger physiquement, et de subir le coup de chaud du shooter maison Bigotte. L’écart fond… (55-67)
Le money time s’ouvre avec des Monégasques qui, à l’expérience, vont tenir un maximum les Manceaux autour des 10 points d’écart. Puis la folle adresse adverse va faire craquer les dernières forces monégasques, et Le Mans pointe à -4 à 2minutes de la fin. C’est à ce moment-là que Kim Tilie, puis Dee Bost, plantent deux banderilles à 3 points, qui bien aidé par les pertes de balles adverses, scellent le score et la victoire finale (78-87).

Ce que l’on retiendra de cette rencontre, c’est cette folle adresse de loin, c’est la puissance affichée aux 4 coins du terrain par l’ensemble des joueurs, cette expérience fort utile en fin de match. Mais c’est aussi cette petite rotation à seulement 8 joueurs qui a causé ce trou d’air qui aurai pu être rédhibitoire en fin de rencontre. Alors que Sané est toujours blessé, N’Gouama n’a pas vu la couleur du parquet, tout comme le jeune Kéliki, même quand Monaco avait 20 points d’avance. Deux recrues sont attendues, ni plus, ni moins. Un arrière, c’est évident, et aussi un intérieur, car la rotation à 4 peut vite devenir problématique en cas de blessure, ou de coup de fatigue. Et vu les ambitions affichées par l’AS Monaco, les matchs vont s’enchainer, et un total de 12 joueurs ne sera pas du luxe.

Le truc qu’il ne fallait pas rater

En fait, c’est en fin de semaine qu’il ne va pas falloir vous louper, car dès samedi à 18h30 se déroulera le premier match de la saison de la Roca Team. Ce soir-là, il y aura les vrais qui seront à Gaston Médecin… Et les autres.

Pour tout synthétiser :

À l’heure actuelle, le roster de la Roca Team est donc officiellement composé de :

  • Meneur : Dee Bost, Anthony Clemmons, Mehdi NGouama
  • Arrière : Dylan Ennis, ???
  • Ailier : Yakuba Outtara, JJ O’Brien
  • Intérieur : Kim Tillie, Landing Sané
  • Pivot : Éric Buckner, Will Yeguete

Quant à Mehdi NGouama, son recrutement a été annoncé officiellement par le speakeur de la Roca Team lors de la soirée d’avant saison. Mais uniquement jusqu’au 30 septembre, après, on ne sait pas… Bref, il manque au moins 2 joueurs dans le roster, MINIMUM si on veut prétendre jouer sur tous les tableaux…

Ce qui s’est passé en avant saison :

6-8 aout : examens médicaux, tests de condition physique.
10-25 aout : stage de préparation à Bormio, Italie.
24 aout : match face à Galatasaray (victoire 78-58)
25 aout : match face à Efes Pilsen (victoire 77-68)
30 aout : match à Berlin face à l’Alba (victoire 81-76)
1er septembre : match à Berlin face à Mitteldeutscher BC (victoire 99-81)
3-9 septembre : Gloria Cup à Antalya, Turquie (défaite en finale)
10 septembre : soirée de présentation de l’effectif à la salle Gaston Médecin.
11 septembre : soirée « Slam Dunk with the Stars » au Stars’n’bars
21 septembre : début du championnat de Jeep Élite : ASM vs Graveline.

69686079_10156604878620998_1447294792093401088_o

Lifestyle Basketball

Vous l’avez certainement entendu si vous êtes assidu du Roc Cast, LionHeart éditions va sortir un édition Blu-ray ultra collector du très bon film de basket « les Blancs ne savent pas sauter ». Film que tout fan de la balle orange doit avoir vu une fois dans sa vie, au même titre que Space Jam. La Gâchette, à travers sa participation au podcast, s’associe donc au Fast Break Club pour faire la promo de cette sortie indispensable pour votre DVDthèque.

EDMooKTVUAAmm9FEDMooKPUUAM0Xo4

Pour savoir le reste, écoutez notre podcast, et nos réseaux sociaux

Pour plus d’infos et d’analyses sur le mercato de la Roca Team, vous pouvez aussi écouter le podcast Roc Cast, le premier podcast de la Roca Team. Prochaine émission en fin de semaine, pour revenir en détail sur le début du championnat qui s’avance.

Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle revue estivale, l’antépénultième, et d’ici là, n’oubliez pas de suivre notre compte Twitter, ou notre compte Instagram, seuls endroits où vous trouverez toutes les infos trépidantes sur la Roca Team, et bien plus encore !