1er tournoi 3×3 de Monaco : sea, ball, and sun !

En ce samedi 3 aout de l’an de Grâce 2019 se tenait sur l’esplanade du Port Hercule le 1er tournoi de 3×3 organisé par French Riviera 3×3 et Anthony Christophe (ex-joueur de la Roca Team, champion de France de Nat.1 en 2014), en partenariat avec la Mairie de Monaco, l’ASMonaco Basket, et la Fédération française de Basket.

IMG_3042Pour l’occasion, un terrain de basket aux normes du 3×3 (un demi-terrain, avec la démarcation de la zone rouge à l’intérieur de la ligne à 3 points) a été érigé sur l’esplanade du Port Hercule (la promenade qui se trouve au-dessus de la zone de beuverie qui va de la Brasserie au Before). Petit rappel avant d’aller plus loin : le 3 contre 3 est une discipline qui vient de faire son entrée aux Jeux olympiques, et sera donc présente à Tokyo en 2020. D’où l’importance de ce premier tournoi monégasque, qui a quand même réuni plusieurs joueurs de Pro A et de Pro B, mais aussi des équipes fortement rodées dans l’exercice, tel que l’équipe de France U23 de 3×3 ou encore les Ballistik de Bordeaux, et des équipes de la région, en provenance de Menton, de Hyères ou de Toulon, sans oublier les juniors de l’ASMonaco Basket.

Les résultats :

Débuté sur le coup des 13 h, le tournoi se clôturera un peu après 18 h, consacrant l’équipe de France U23, qui a dominé en finale la Team Black List Lyon, équipe des « pros » Antoine Eito (Le Mans) et Johan Passave-Ducteil (Chalons Reims) sur score de 21-17. Mention spéciale aux teams des voisins de Menton, et à la Team Ballistik 3×3, sortis avec les honneurs en demi-finale.

On a aimé :

  • Le côté « accessible » de cette épreuve, qui s’est déroulée dans un cadre reconnu et salué par tous, bien aidé par les explications du speaker, redondantes, et utiles.
  • Le niveau de jeu qui est monté petit à petit en puissance tout au long de l’épreuve, avec un dernier round où ça a pas mal chicané.
  • La possibilité à des anonymes de pouvoir affronter des professionnels, le tout dans une ambiance sympathique.
  • Les spectateurs, les fans et les curieux, qui sont venus assister à une ou plusieurs rencontres, parfois en nombre assez conséquent, notamment pour les matchs de l’équipe de France, peut être que le seul maillot véritablement reconnaissable et lisible du tournoi attirait un peu plus le chaland ? À méditer.
  • Le terrain, mis en place spécialement pour le tournoi, est rendu disponible pour les amateurs tous les après-midis pendant une dizaine de jours. Et il ne désemplit pas.

Il a manqué :

  • Un peu plus d’endroits pour s’assoir, notamment pour le public. Quelques bancs et des chaises étaient disséminés ça et là, mais la plupart sont resté debout, voire ne sont pas resté du tout à cause de cela. Pourquoi ne pas prévoir une petite tribune comme ce fut le cas pour la démo d’athlétisme au même endroit il y a 15 jours de cela ?
  • Que le playground ne soit disponible qu’une dizaine de jours. Vu l’affluence, il serait peut être temps que la Principauté se dote d’une vraie aire de jeu basket dans ses rues. Le terrain du parc Princesse Antoinette a le mérite d’exister, mais est loin d’être suffisant.

Quelques photos :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s