Bon vent l’Amiral !

Alors que le départ de Kika avait fuité un jour avant, histoire de préparer les fans à l’inéluctable, c’est un vrai coup de massue qui est tombé sur la truffe des supporteurs monégasques.
Personne ne l’a vu venir, mais c’est bel et bien officiel : Amara Sy n’honorera pas sa dernière année de contrat à Monaco. Le capitaine au long court à une opportunité en or pour la fin de sa carrière et pour sa famille, et le club du Rocher, grand Prince, l’a laissé libre.

Quelle mouche a donc piqué l’Amiral Monégasque ? Il s’explique sur le site de la Roca Team, laissant quand même une part de mystère quand à sa future destination :

Il me restait un an de contrat que je comptais honorer, mais vu l’offre et le projet sur du long terme qui m’a été proposé je ne pouvais pas refuser, car je devais penser aussi à mon avenir est à celui de ma famille.

Ça m’a fait mal au cœur de prendre cette décision, mais comme sur le terrain dans la vie on doit prendre nos responsabilités et c’est ce que j’ai fait.

Aussi je remercie le club d’avoir accepté ma décision. Cela s’est très bien passé et je n’en doutais pas, car notre relation est excellente depuis le début.

Avec le départ du Capitaine Amara, c’est une vraie page de l’histoire du club de la Principauté qui se tourne. Il était de toutes les batailles et de toutes les victoires depuis la remontée du club en Pro A. 3 Leaders Cup, 3 fois premier du championnat, mais aussi 3 finales perdues (Champion’s League + 2 fois la finale du championnat), son apport est indéniable, et à l’heure de tirer les bilans, plus tard, quand nous serons tous vieux, il ne faudra pas oublier que le navire monégasque a eut à son bord un capitaine exceptionnel.
Alors oui, il va falloir se faire à l’idée que nous ne verrons plus son grand sourire illuminer le banc de touche, et les rencontres avec les supporteurs. Nous ne verrons plus sa spéciale ligne de fond, un shoot « money in the Bank » qui nous a régalés pendant toutes ces saisons.
11Sy.gif
Nous ne verrons plus le signe de l’Amiral au début de chaque rencontre. Et puis surtout, notre stagiaire va devoir se faire à l’idée qu’il ne pourra pas prendre sa revanche au Lucky Luke lors de la prochaine soirée des supporteurs. Mais ça reste quand même ultra anecdotique.

Mais alors que cette foutue canicule nous fait quand même transpirer un peu des yeux, il faudrait peut-être se projeter dans le futur, et réfléchir à la saison prochaine. La Roca Team nous promet une grosse machine pour l’an prochain, et quel aurait été la place d’Amara dans ce projet ? 6e homme, dans un dernier baroud d’honneur en mode scoring machine ? 8e homme en rotation derrière Yeguete ? 10e homme, reprenant la place laissée libre par Rémy Barry à coté du stock de serviettes ? Ou carrément au milieu des Roca Girls à chaque temps mort ? Notre cœur espère la première solution, mais la vérité est malheureusement plus surement entre la 2e et la 3e, notamment suite à ses nombreuses blessures l’an dernier.

Et ainsi, peut être que libérer Amara de son service monégasque afin qu’il vogue vers un projet plus en adéquation avec sa fin de carrière et le bien être de sa famille était la façon la plus digne et la plus respectueuse de lui dire merci, au revoir et bon vent.

Mais il va falloir quand même penser à se trouver un sponsor Kleenex, l’ascenseur émotionnel est loin d’être terminé…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s